Conseil National de la Vanille (CNV) : La protection des planteurs comme priorité

  • mercredi, 22 juin 2022 11:03
  • Photos Fournies

C'est en toute transparence que le Ministre Edgard Razafindravahy s'est expliqué sur le Conseil National de la Vanille (CNV) et a présenté les nouveaux membres du Conseil d'Administration du CNV.

Que ce soit à Sambava et Antalaha ce lundi 20 juin 2022, ou encore à Maroantsetra hier mardi 21 juin 2022, le Ministre de l'Industrialisation, du Commerce et de la Consommation (MICC) a confirmé que les membres du CNV ont été renouvelés pour coordonner et désencombrer la filière.

Une démarche basée sur le décret n° 2021-548 du 19 mai 2021.

Le Président de la République a promis de protéger les planteurs et de structurer la filière vanille, de la base à l'exportation, et un flux monétaire stable au sein de la filière pour sa pérennisation et pour l’économie du pays.

Le CNV vise à protéger les planteurs et défendre les prix de la vanille à tous les niveaux de la chaîne de valeur. Parmi les membres du Gouvernement qui ont accompagné le Ministre Edgard Razafindravahy se trouvaient le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, le Ministre de la Justice et le Secrétaire d'Etat chargé de la Gendarmerie.

Le Ministre Edgard Razafindravahy a rappelé, en présence des nouveaux membres du CNV et des acteurs de la filière vanille les mesures déjà prises, dont le prix plancher de la vanille verte à 75 000Ar le kilo.

Il montera progressivement au fur et à mesure que la filière sera structurée, le maintien du prix export de la vanille à 250 USD pour pousser le prix de la vanille verte plus haut, le marché est entièrement sous surveillance (marchés contrôlés), les planteurs doivent être protégés en instaurant un système de sécurité adéquat.

L'unité des forces spéciales est ainsi mise en place pour lutter contre le vol de vanille, le CNV présentera également une proposition de loi pour faire du vol de vanille une infraction criminelle et d’instaurer le contrôle de la traçabilité du produit sur toute la chaîne de valeur allant du planteur jusqu'à l'export.

Edgard Razafindravahy a rappelé que les acteurs de la filière vanille sont membres au sein du CNV et toutes les parties sont représentées au sein du conseil d'administration. Au nombre de 24, le conseil d’administration est composé de 12 représentants du secteur public, les 12 autres sont issus du secteur privé (les planteurs, les collecteurs, les préparateurs et les exportateurs).

« Le Député Jack (Mamangy Norbert) est membre du conseil d'administration de CNV en tant que représentant des planteurs. Il en va de même pour le Sénateur Eric Besoa en tant que conditionneur préparateur de vanille », a déclaré Edgard Razafindravahy à Maroantsetra.

Il faut prendre en compte donc le rôle primordial qu’occupe le Conseil National de la Vanille dans la structure de la filière.
Il est bon de rappeler que les exportations de vanille de Madagascar pour la campagne 2021-2022 sont de 2 400 tonnes, sur 3 000 tonnes de vanille commercialisées dans le monde.

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.