Toe-karena : Efa tsy menatra intsony ireo dahalo ambony latabatra hagnapotiky ny filière vanille

  • mardi, 14 juin 2022 18:22

Entina eto amintsika ny fanehoan-kevitr'ireo Vondron'ny mpamboly sy mpanondrana lavanila eny ifotony :

Mandalo fotoagna sarotro ny sehatra lavanila amin'izao fotoagna izao.
Misy andian'olo vitsy te hagnano monopole, hitagna manôkagna io filière io, karaha nataondreo amin'ny filière Litchi.

Misy taratasy nomanin'olom-bitsy, ireo mpanondrana lavanila lehibe maromaro mitady fomba anapotehana ireo mitovy asa aminy.

Teboka vitsivitsy no asongadina :

Mila ahenandreo 30-35 ihany ny isan'ny mpanondrana lavanila, na exportateurs, dia ry zareo ao amin'ny Conseil National de la Vanille, na CNV, ihany no mifidy azy ireo. Izay tsara marihigny fa olo mpikambana CNV reo tsy nofidiagna fa zareo fo nanondro vatagna.

Tiandreo fihezigny ho toerana 2 ihany no amoahana la vanille, dia Antananarivo sy Toamasina ihany, izay faritra tsy mpamboly lavanila akory.
Terena hiditra groupement iray ihany ny exportateurs dia ny GEVM, izay tarihin'ireo olona te hanao monopole ireo.

Mipetraka ny fagnotaniagna, ireo olo 30 ireo ve hahavidy sy hahavita manondrana 2 000Mt de vanille ? Ino ny critère tsy hanomezana agréments ny olona sasany izay efa an-taonany niasana lavanila, sa ve rehefa tsy tian'ny CNV dia tsy mahazo ?

Samia mizaha tsara agnarana jiaby ireo dia hazava aminareo ny tantara.
Mahaiza mandiniky atsika jiaby, fa efa grave izy ity, fa fivilôman'olo maro no tiandreo robatigny, hifehezandreo irery harena amintsika aty.

Hoy ireo Vondron'ny mpamboly sy mpanondrana lavanila ety ifotony.

-----------------------

Filière Vanille : Stratégie de monopole en cours

Un projet de mises en place d'un système de monopole est en cours actuellement, avec le concours des membres non élus, auto choisi, du Conseil National de la Vanille, ou CNV.

Nous avons recueilli l'avis des planteurs et exportateurs de la base qui ont opéré depuis des années dans la filière vanille.

La stratégie de ces personnes c'est d'éliminer et maitriser à eux seuls la liste des exportateurs agrées, et limiter entre 30-35 exportateurs seulement pour toute la filière. Et c'est le CNV qui va choisir, sans faire savoir au préalable, sur quel critère il va éliminer les autres opérateurs, qui ont opéré depuis des années.

Ces personnes veulent limiter sur Antananarivo et Toamasina seulement le point d'embarquement des vanilles, comme si ces deux endroits produisent de la vanille en quantité.

La question se pose, est-ce-que ces quelques individus sont capables d'honorer l'achat et la collecte des 2000 Mt de vanille par an ?

Ces producteurs et exportateurs de la base tirent la sonnette d'alarme face à ce projet de destruction de la filière, qui fait vivre des milliers de famille et attirent l'attention sur les noms dans la liste proposée en vu de la mise en place de cette stratégie de monopole de la filière Vanille à Madagascar.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.gasypatriote.com
Copyright © GasyPatriote

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.