Quid de l’après motion de censure.

  • vendredi, 03 juillet 2015 16:52
  • Andrianirina Fetra
  • Photo : Njaka

« S’il est mis en minorité par les deux tiers des membres composant l’Assemblée Nationale, le Gouvernement remet sa démission au Président de la République » prévoit la loi. Le Président lui « nomme le Premier Ministre, présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée Nationale » stipule l’article 54 de la Constitution.

De là revient le débat sur le droit de présenter le future locataire de Mahazoarivo ainsi que le droit de le nommer. Pour Hery Rajaonarimampianina, étant Chef de l’Etat, la nomination lui revient de droit. Une théorie acceptée par les députés qui revendiquent en même temps le droit de présenter le futur Premier Ministre.

« Il faut que le Président de la République reconnait l’existence de la Majorité à l’Assemblée Nationale » soutient les membres de la Nouvelle Majorité Parlementaire née après la motion de déchéance. Maintenant, la question serait sur le nom. Mara Niarisy, député élu à Ankazoabo sous la couleur VPM MMM de préciser que « l’Assemblée Nationale dispose de deux, de trois et même de plusieurs noms ». Parmi les noms cités dans les couloirs de la chambre basse reviennent le nom de Hary Andrianarivo, député élu dans le district d’Ambositra. D’autres sources parlent d’autres noms. Des noms qui viendraient des groupements parlementaires composants l’Alliance Républicaine de Madagascar.

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.