Filtrer les éléments par date : samedi, 17 novembre 2018

Résultats provisoires nationaux du 1er tour de l'élection présidentielle, 17 Novembre 2018.

Inscrits : 9 898 544

Votants : 5 367 871

Suffrages exprimés : 4 975 018

Taux de participation : 54.23%

- RAJOELINA Andry Nirina : 1 949 851 soit 39,19%

- RAVALOMANANA Marc : 1 755 885 soit 35,29%

(Source CENI) 

Publié dans Fil info

Andry Nirina Rajoelina N°13 = 39,19%

Marc Ravalomanana N°25 = 35,29%

Publié dans Fil info

Tsy vitan'ny mpandroba izy ireo fa mamono olona ihany koa. Lasibatr'izy ireo ny Fokontany Antsakoameloky, Namahora sy Tsimahavaobe.

Voasambotra hatramin'ny mpivarotra entana halatra. Niaiky ny helony izy ireo ary efa mpamerikeloka.

 

 

Publié dans Tselatra

Nandritra ny fivorian'ireo Mpikambana ao amin'ny birao foiben'ny CENI ny atoandro teo no nanapahan'izy ireo fa dia anio amin'ny enina ora hariva no hamoahany amin'ny fomba ofisialy ny voka-pifidianana feno vonjimaika ho an'ny fifidianana filoham-pirenena fihodinana voalohany notanterahina ny 7 novambra 2018.

Eny amin'ny CENI foibe Alarobia no hanatanterahana izany.

 

Publié dans Tselatra

Mety betsaka tokoa ny azo lazaina momba ny fikarakaran'ny CENI sy ny fitondrana ankehitriny ny fifidianana, fa rehefa zohina dia nipetraka kosa, ankoatran'ny famerana sy fanaraha-maso ny vola nampiasain'ny Kandida, ny fepetra rehetra anarahan'ny rehetra maso ny fifidianana.

Aoka samy andray ny andraikitra tandrify azy.

Lisim-pifidianana: Nanao antso hatrany ny CENI hijeren'ny tsirairay, ny kandida ny lisitra, rehefa tsy nanao isika dia iza no diso?
Eny nisy ireo tsy voasoratra, misy ireo maty, fa tsy mihoatra ny 10% izany, tsy mampiova ny vokam-pifidianana, rahateo nisy 6 millions ny olona voasoratra fa, na nanao vato fotsy, na vato maty, na tsy tonga nifidy. Ireo maty nampifidianana voafetran'ny encre indélébile tsy afaka hifidy imbetsaka.

Bulletin unique: Nihidy tao anatin'ny colis sécurisé izy ireny, ary misy numéro isaky ny bulletin, miaraka amin'ny souche, ary voafaritra aiza no nandefasana ireny bulletin ireny, raha misy ny mampisalasala, ka misy hilaza fa nisy bulletin pré-coché, dia azo jerena ny bulletin, ka kikisana ilay mangirana iny, dia hiseho ny numéro de série, ka ho hita raha bulletin avy aty ivelany no nampidirina.

Publié dans Politique

Le Centenaire de l’Introduction du Message Adventiste à Madagascar a été célébré ce 16 novembre 2018, à Soamanandrariny, Antananarivo.

« Mais la parole de Dieu n’est pas liée », c’est le thème de la célébration, tiré des écrits de Timothée, et qui fut, notamment, marquée par l’inauguration d’un Orphelinat, d’un Guest House, et de la stèle du centenaire, suivie de la visite d’une exposition retraçant l’histoire de l’Eglise adventiste à Madagascar.

« C’est un grand jour, de pouvoir célébrer le centenaire de l’introduction du Message Adventiste à Madagascar. La vie n’est qu’un passage sur terre, et le thème choisi transmet beaucoup de messages, par rapport à l’évolution de la société et du monde en général.

Publié dans Sociale

Ny andron'ny sabotsy 17 novambra ity no anantanterahana ny fanaovam-beloma amin'ny fomban-drazana ny namana Fidèle Jules Rakotonirina sy fanitrihana am-pasana ny nofo mangatsiakany ao Ampatora Andrainjato Est.

Fampitam-vaovao miavaka momba ny tantsaha sy fanentanana azy ireo amin'ireo tetik'asa fampandrosoana maro karazany ny lova navelany ho an'ireo mpihaino ny Radio Mampita, izay toerana niasany hatramin'ny 1997. Fihavanana sy fahatsiarovana feno tsiky hatrany no napetrany ho an'ny namana mpanao gazety eto an-toerana sy ny manodidina, hatrany Afrika izay nanarahany fiofanana tamin'ity taona ity.

Namela mananontena iray sy zanaka 7 mianadahy kosa izy amin'izao fahalasany izao. Tsy amim-pidiny tokoa ny faharavan'ny ainy satria lavon'ny asan-dahalo tamin'ny talata lasa teo ity mpanao gazety mafana fo niaro ny mpiara-belona taminy ity.

Publié dans Vaovao

Selon les premiers résultats de l'élection présidentielle de sortie de crise, le 7 novembre 2018, les électeurs ont réduit leur choix aux trois anciens Présidents de la République et Chef d'État ; comme s’ils voulaient clarifier le vote qu’ils n’ont pas pu exprimer lors de l’élection de 2013.

Cela a provoqué un violent choc émotionnel. Quant à l'Amiral, il s'est visiblement présenté, non pas pour revenir au pouvoir, mais pour saisir l'opportunité de faire passer son message : remettre dans l'ordre tout le système, avant d'organiser l'élection. Les candidats anciens Premiers Ministres, Ministres, cadres supérieurs et dirigeants d'entreprise ont subi les effets de ce besoin de clarification de la part de l’électorat. Désormais, la majorité des électeurs, composé des jeunes et des femmes, vont peser de plus en plus sur les scrutins à venir.

Publié dans Politique

Rivo Rakotovao est à Addis-Abeba pour participer à la 20ème session extraordinaire du Conseil Exécutif et la 11ême Session Extraordinaire de l'Assemblée des Chefs d'États et de Gouvernements de l'Union Africaine (UA) depuis le 14 au 18 Novembre, avec la participation de tous les pays membres de l'Organisation, dont Madagascar.

Plusieurs dossiers importants sont au centre des discussions, notamment les réformes institutionnelles de l’organisation, les chantiers relatifs au processus d'intégration régionale comprenant la Zone de libre-échange continentale africaine, ainsi que la promotion de la paix et de la sécurité régionales.

Publié dans Politique
samedi, 17 novembre 2018 09:20

Madagascar: Un navire sans capitaine

Si un jour l’Assemblée Nationale a voté une loi désignant Ratsiraka Didier Ignace «Amiral », alors que nous ne possédons plus aucun bâtiment de guerre digne de ce nom. Voilà que notre pays se retrouve dans la même situation des décennies plus tard.

Au mois de juin dernier, Ntsay Christian a été nommé Premier Ministre (PM) à la suite des « émeutes » d’Avril consécutives elles-mêmes au refus de certains députés à voter les lois électorales pour le scrutin de novembre-décembre 2018.

Le promu Premier ministre est « chargé de l’organisation des élections », pour ce faire, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), par quelques décisions (n°18 du 25 mai, n° 3 du 1 juin, n° 25 et 26 du 22 août,… ), a tout verrouillé afin de stabiliser le PM pour exécuter sa mission : le bon déroulement des élections.

Publié dans Editorial
Page 1 sur 2