Situation politique nationale : Il faut qu’une tête tombe

  • mardi, 07 juillet 2015 17:57
  • Andry Baliba

La lettre de mise en accusation du Chef de l’Etat déposée par la majorité des députés de Madagascar auprès de la Haute cour Constitutionnelle fait encore des vagues. En réclamant la tête de Hery Rajaonarimampianina, les Parlementaires ont été coiffés au poteau par Jean Eric Rakotoarisoa, président de la HCC qui a proposé un pacte de responsabilité à la place d’un verdict.


En changeant leur fusil d’épaule après une rencontre infructueuse, les députés ont voté une motion de censure contre le Premier ministre Jean Ravelonarivo mais c’était encore un échec. Dos au mur, les députés sous la pression de l’opinion qui a tant attendu un grand déblayage ont cherché un bouc émissaire et ils ont Jean Max Rakotomamonjy, président de l’Assemblée nationale à la trappe.
C’est lui qui va porter le bonnet d’âne n'ayant pas su maîtriser ses cinq députés du parti Leader Fanilo dont il occupe aussi le poste de
commande. Il est poussé vers la porte de sortie et sans trop rechigner, Jean Max Rakotomamonjy reconnaissant son tort aurait accepté de démissionner en espérant trouver un poste d’ambassadeur plénipotentiaire au Canada par exemple.

De source informée, le départ de Jean Max Rakotomamonjy ne devrait plus dépasser cette semaine mais si c’est lui qui a apporté la pluie; qui donc va nous ramener le beau temps?

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.