Iavoloha: Andry Rajoelina a snobé Rivo Rakotovao

  • lundi, 07 janvier 2019 18:49
  • Super User
  • Photo Gasypatriote

A moins de 24h de la proclamation du résultat de l'élection présidentielle du 2è tour, par la Haute Cour Constitutionnelle, le président par intérim, Rivo Rakotovao, veut terminer sa mission en beauté, en invitant tous les membres du corps diplomatique à Madagascar, les différents membres des institutions du pays, les partis politiques, les sociétés civiles, les notables et les opérateurs, sans oublier les anciens chefs de l'Etat.

Seul Marc Ravalomanana, accompagné de son épouse, a répondu à l'invitation.

Si l'absence du Chef d'Etat sortant, démissionnaire vu son statut de candidat, Hery Rajaonarimampianina est compréhensible, par le fait que c'est son suppléant qui l'invite, mais l'absence de Andry Rajoelina, ancien président de la Transition et Candidat au 2ème tour des présidentielles, et de Didier Ratsiraka, ancien Chef de l'Etat et Candidat du 1er tour, suscite des questions des analystes politiques.

Andry Rajoelina, fort des résultats provisoires proclamés par la CENI, la fin du mois de décembre 2018, estime-t-il qu'il revient au nouveau Président d’organiser cette cérémonie de vœux, sous entend, sa personne, ou carrément la velléité depuis 2013 qui continue jusqu'à la lie. Car depuis que Rajaonarimampianina l'a écarté avec son article 54, le fait de pouvoir proposer son premier ministre, Andry Rajoelina n'a jamais assisté à ces diverses cérémonies.

Par contre, l'Amiral Didier Ratsiraka était toujours présent pour les fêtes de l'indépendance, fête de l'armée à Mahamasina, mais rare où il était présent pour les cérémonies de présentation des vœux.

Mais ces faits traduisent bien qu'une élection basée sur une arithmétique de comptage des voix ne résout en rien les différentes crises que Madagascar a traversé, 2002, 2009, 2013, 2015, 2018 et voila qui pointe son nez, la crise qui ne dit pas son nom, 2019.

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.