Editorial

    • mardi, 13 février 2018 17:32
    • Photos associations MGM & EEM - Quartier des mineurs

    Prisons passoires

    L’évasion de 3 prisonniers de la maison d’arrêt d’Antanimora dimanche 11 février fait couler beaucoup d’encre sur l’état de nos prisons. Madagascar compte de nos jours 82 geôles abritant autour de 20 000 détenus alors que la capacité d’accueil maximale est de 10 000 individus! En gros nos « tôles » accueillent 2 fois plus qu’ils ne peuvent en contenir. La raison de cette surpopulation est due en grande partie au recours à la détention préventive. Toute personne déférée au Parquet quel que soit le motif d’inculpation a 90% de chance d’être mise sous mandat de dépôt donc séjournée à la maison d’arrêt. Cette situation est un héritage probablement de l’ancien système colonial dans le but d’ « impressionner » les prévenus sans se soucier s’ils sont coupables ou non. D’autant plus que l’instruction des cas peuvent durer des mois voire des années, l’un des évadés est en attente de son procès depuis…3 ans ?!
    Lire la suite ...
    • lundi, 12 février 2018 08:53
    • Photo Net

    L’insécurité et déliquescence de l’Etat

    6 ans et deux mois après la disparition du guide Mouammar Kadhafi, la Libye vit dans un état complet d’anarchie, le pays est divisé en plusieurs factions à la fois tribale et religieuse, on peut dire que le pays est revenu en arrière à l’époque des tribus arabo-berbères du 12ème siècle. A cette époque lointaine, les ports de Libye a été au centre de divers trafics allant du poisson à l’être humain, comme c’est le cas actuellement avec le retour de ventes d’ « esclaves négro-africains » menés par des chefs de bandes armées issues des milices anti-kadhafistes soutenues par l’Occident 4 ans plutôt. Mais en plus du retour de ces anciens trafics, s’ajoute un autre plus moderne : celui du pétrole. Tout cela est favorisé par l’insécurité, chaque groupe armé contrôle ses propres champs de mines d’hydrocarbures ainsi que des usines de raffinerie. Ce pétrole et ses produits dérivés sont ensuite injectés dans les circuits normaux faisant ainsi une concurrence malsaine au commerce officiel. Il est facile de parler de la Libye mais sous nos yeux se déroule le même phénomène, même si on veut limiter les proportions. N’oublions jamais que Madagascar, tout au long de son histoire a connu des siècles de drames : guerres civiles, trafic humain,… à peu près à la même époque que la Libye (12ème siècle), Ignorer cela c’est faire l’attitude de l’autruche.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 09 février 2018 08:26

    Toamasina: Plan d'urbanisme et circulation

    Anisan'ny renivohim-paritany tsara tokoa i Toamasina. Nefa dia manomboka mikorontana ny fanorenana trano, ny fitaterana ary ny fivezivezen'ny olona, ny posy, ny bisikileta ary ny fitohanan'ny fiarakodia. Ny kamiao samy manao izay ataony. Ho jerena arak'izany ny drafim-panorenana, Plan d'urbanisme, mba hifandraika amin'ny Tanàna lehibe misy ny seranan-tsambo vaventy na ny Port, indostria ary fizahan-tany, amoron-dranomasina. Asiana zotra Tramway, mirefy 2,800 km, mamakivaky ny tanàna eo ampiandohana, Tranonjiro Ankirihiry - Bord. La très belle ville de Toamasina commence à se dégrader, bouchon partout, la circulation en ville devient un cauchemar, tant au piéton qu'au double ou triple cycles et surtout pour les voitures. Les camions entrent et sortent comme ils veulent.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 08 février 2018 07:40
    • Photo Gasypatriote Mahajanga

    Drogue, alcool et sexe

    Comme beaucoup d’adolescents dans le monde, la jeunesse malagasy est menacée par le quatuor: drogue, alcool, sexe et violence. Même en l’absence de chiffres officiels, on peut avancer qu’au moins 1 jeune sur 7 est concerné par la drogue et l’alcool, les conduisant à des comportements à risque comme les attitudes violentes et les rapports sexuels prématurés et non protégés. Une grande majorité d’entre eux, surtout ceux qui poursuivent un cursus scolaire normal (primaire, secondaire) ont reçu d’une façon ou d’une autre des informations concernant les risques auxquels ils peuvent être confrontés, car ils les ont sûrement reçues dans le cadre de leur programme scolaire (science de la vie et de la terre [SVT]), par contre les domaines comme la psychologie à titre préventive ne leur est pas dispensé, peut-être par manque de formateurs. Concernant plus particulièrement les « risques sociaux » tels l’anorexie, la boulimie et plus grave le suicide et /ou les conduites meurtrières, le monde évolue et avec elle l’environnement social à Madagascar, dans les grandes villes l’Internet apporte auprès de nos jeunes des images qu’ils n’arrivent pas encore à comprendre le sens exact de ce qu’ils voient ou lisent. D’autant plus que l’usage et la compréhension des langues de communication internationale (Français, Anglais, Espagnol) est faible (l’Allemand et le Russe n’en parlons pas !).
    Lire la suite ...
    • mercredi, 07 février 2018 09:20
    • Sary Gasypatriote

    Fantatrao ve: Ny atsasa-karamanao dia omenao ny Fanjakana?

    Miasa alatsinainy, talata, alarobia, an'ny fanjakana hitsaboany tena any ivelany ny ampahany, hanaovana week-end etsy sy eroa, carburant sy 4x4, ny alakamisy, zoma ary sabotsy na izay asa tselika ataonao, no anjaranao. Androany alarobia izany, miasà mafy fa tsy mbola vola ho entinao mody ny androany, fa mbola an'ny Fanjakana, an'i Filoha sy Praiminisitra mpiasanao, nefa ny vata-karamany aza tsy fantatrao. IRSA 23%TVA 20%Ny hetra-ponkotany, sy ireo hetra Jirama sy Kaominina amboniny daholo.  
    Lire la suite ...
    • mardi, 06 février 2018 10:07
    • Sary nindramina Tarames

    Dématérialisation de la monnaie

    Anisan'ny ahiahin'ny maro hatrany ny hoe aiza isika no ahita vola sy mpamatsy vola anatanterahina ny tetikasa tiana ampandrosoana ny Firenena. Efa nometsika teto moa ny momba ny fifehezana ny vola malagasy, ny fanafoanana ny MID, ny tsy fiankinan-dohantsika amin'ny vahiny, ny famokarana sy ny fanomezana asa ho an'ny rehetra. Eto kosa isika dia io vola mivezivezy io mihitsy no ho resahina. Efa manomboka mahazatra antsika ny Mvola, ny Orange monnaie, ny Airtel monnaie. Ireny dia tafiditra amin'ny dématérialisation de la monnaie avokoa, izany hoe tsy misy lelavola mivezivezy intsony fa dia mitovy amin'ny crédit téléphone, azotsika jerena, firy sisa ny crédit tsika, na ilay solde. Azotsika atao ny mizara na mandefa ilay crédit, de toi et moi, azo atao no mandrotsaka crédit ao anaty compte. Toy izay koa ity carte jaune sy carte verte ity.Ny mavo dia ho an'ny olo-tsotra, ny maitso dia an'ny professionnel na ireo mpandraharaha sy mpivarotra.
    Lire la suite ...
    • lundi, 05 février 2018 08:58
    • Photo Gasypatriote

    De l'OPK au Kidnapping: Des opérateurs économiques fuient Madagascar

    Il ne se passe pas un jour que Dieu fait sans qu’un Karana, quelle que soit sa confession, ne se fasse kidnapper avec des demandes de rançon faramineuses. La dernière en date est celle de samedi 03 février, donc chaque semaine apporte son lot d’anxiété pour la communauté indo-pakistanaise. L’arrivée des originaires du sous-continent indien date maintenant plus de 2 siècles à la suite du commerce intra-océan indien reliant l’Afrique de l’est, Madagascar, Oman et l’Inde (le Gujerat). Les Gujaratis étaient dans leur immense majorité de pacifiques commerçants surtout de tissus et loin d’être des trafiquants d’esclaves comme l’étaient les Arabes omanais longtemps établis en Afrique oriental et aux Comores. Ce sont des personnes modestes ayant une vie simple et assez rustique en s’établissant pour la plupart sur la côte ouest de la grande île (de Nosy be à Toliara) et petit à petit certains finissent par s’établir dans la capitale et les autres villes des Hautes terres.
    Lire la suite ...
    • dimanche, 04 février 2018 15:23
    • Photo Gasypatriote

    Etat de mendicité

    Les élections présidentielles de 2018 sont cruciales pour l’avenir de la nation malagasy. Devant la situation socio-politique actuelle, un changement de direction s’avère nécessaire et la population le sait, malheureusement les dirigeants actuels s’accrochent par tous les moyens au pouvoir. Il est fort possible comme l’avancent les médias qu’ils sont en train de concocter toutes les parades et autres complots afin d’être réélus cette année. A commencer par ces interventions médiatisées de soi-disant « vision 2030 » et autres tralalas (révision de la Constitution de 2010), en 5 ans d’administration HVM on a rien vu venir et voilà qu’ils se sentent pousser des visions !!! Il est sûr que l’administration HVM veut garder la majeur partie du budget afférent à ces élections à des fins de propagande mais non d’organisation du scrutin et ce malgré les dispositions de la Constitution dans les 4 alinéas de l’article 46.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 01 février 2018 10:16
    • Sary Gasypatriote

    Vola sy famatsiam-bola

    Mbola betsaka no diso hevitra fa miankina amin'ny habetsaky ny volamena apetraka ao amin'ny Banky foibe ny habetsaky ny vola azo avezivezy ao amin'ny Firenena iray. Misy koa ny mandiso ny hoe, miankina amin'ny devise, na tahirim-bola vahiny ananana no amaritana ny sandam-bola iray. Raha ny eto Madagasikara, raha atao mahitsy ny resaka, dia ny vahiny no mifehy ny volantsika. Satria isika manao politikan'ataka amin'ny vahiny, na amin'ny Banque mondiale, na FMI. Ny FMI moa dia zandary iraisam-pirenena miankina amin'ny firenena tandrefana, hifehy ny raharaham-bola ho tombontsoan'ny tandrefana. Ny Banque mondiale kosa no mikirakira ny volan'ny tandrefana, ka izay mahazo fankatoavana avy amin'ny FMI, na ilay zandary tandrefana ihany no mahazo vola amin'ny Banque mondiale. Anisan'izany izao ilay filazan'ny solotenan'ny Banque mondiale hoe 10% n'ny Malagasy ihany no misitraka herinaratra eto Madagasikara, ka tsy laharampahamehana ny famatsiam-bola hanarenana an'ny Jirama.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 31 janvier 2018 08:22

    Tracé Projet Tramway Mahajanga

    Tracé Projet Tramway Mahajanga Terminus Mazavahuile - Tsaramandroso - Rond point - Avenue de libération - Ziona FJKM Taloha - Derrière stade- Derrière Bonnet - Gendarmerie - Avenue de la République - Quai Vuilemin - Quai Orsini - Avenue Jules Aubourg - Terminus sortie Banque centrale Bord 4350m Azo hitarina aty Amborovy sy Sotema amin'ny manaraka, fa ho fanombohana azy aloha.Extension sur Amborovy et Sotema plus tard Patrick
    Lire la suite ...
Page 7 sur 32