Editorial

    • lundi, 19 novembre 2018 08:27

    Miseho amin'ny vokam-pifidianana ny fahasamihafana

    Raiso amin'ny fo tony, ary izay no andinihina ny zava-misy eto amintsika hoe, atao ahoana ity fahasamihafana tokony ho harem-pirenena ity.
    Lire la suite ...
    • samedi, 17 novembre 2018 09:20
    • Photo Archives net

    Madagascar: Un navire sans capitaine

    Si un jour l’Assemblée Nationale a voté une loi désignant Ratsiraka Didier Ignace «Amiral », alors que nous ne possédons plus aucun bâtiment de guerre digne de ce nom. Voilà que notre pays se retrouve dans la même situation des décennies plus tard. Au mois de juin dernier, Ntsay Christian a été nommé Premier Ministre (PM) à la suite des « émeutes » d’Avril consécutives elles-mêmes au refus de certains députés à voter les lois électorales pour le scrutin de novembre-décembre 2018. Le promu Premier ministre est « chargé de l’organisation des élections », pour ce faire, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), par quelques décisions (n°18 du 25 mai, n° 3 du 1 juin, n° 25 et 26 du 22 août,… ), a tout verrouillé afin de stabiliser le PM pour exécuter sa mission : le bon déroulement des élections.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 16 novembre 2018 09:43

    Zandry: Ny hendry no hanarina

    Na nisaraka aza ny lalantsika, toy ny fanaoko dia milaza ny hevitra aho ahatsara ny Firenentsika iombonana, raha misy ny mety, dia raiso, raha tsy mitovy ny fijery dia tsy misy olana, samy manohy ny lalany hatrany. Ianao izao ry Zandry kely no mitarika amin'ny vokam-pifidianana, tsy ianao no atoro fa io fitiavan'ny olona io mety mora mivadika.Aza lany andro amin'io vokam-pifidianana io, ny CENI tsy hiova hevitra, ny HCC tsy anebaka an'i CENI. Mety misy ireo tsy lavorary, ianareo no tao, ary anao no PM amin'izao, tsy afaka ianao amin'io tsy fanjariana io. Jereo i Dada, fetsy, tsy miteny izy, manao hendry be daholo ny zanaky Dada, ny azy efa mandeha, efa miaraka amin'ny Baréa izy, ianao mbola endrik'olona be ady amin'ny vokam-pifidianana, ny manodidina anao manao ady an-tsena eny amin'ny radio sy FB, milelalela may vava. Tandremo fa tsy ampy ahalany anao 2e tour ny vaton'ireo fanatika, ilainao ny vaton'ireo tsy nandeha nifidy, ireo nanao vato fotsy, aza adino fa 3e position izy ireo. Ireo tsy nandeha nifidy efa tsy andeha koa amin'ny 2e tour, fa ireo misalasala no ilainao, nefa ireny tsy tia gidragidra izany.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 15 novembre 2018 09:33
    • Gasypatriote

    Tapina ny dômy, samia manisa ny an-tanany

    Tamin'ny 8 ora, 15 novambra 2018 BV traités:19669 / 24852 soit: 79.14%Inscrits: 7874700 / 9913599Suffrages exprimés: 3937727Taux de participation: 54.03% izany hoe BV 5 183 sisa no andrasana, amin'ny mpifidy voasoratra anarana 2 038 899.Hita fa tsy nihetsika firy ny tahan'ny mpandray anjara 54%, ka (2 038 899 x 54%)=1 101 005 izany sisa no hifampizaran'ireo kandida (36 + 1) (1 = ilay vato fotsy sy vato maty izay milahatra faha telo hatrany). Raha ny 80% hatrany no hifampizaran'ny 13 sy 25, dia 20% ny an'ny kandida (34+1) (1=maty sy fotsy). 800 000 vato izany no iadian'ny 13 sy 25. Mba ahazoana 1er tour anefa dia 50%+1 amin'ny vato manankery=(3937727 + 1 000 000) *50%= 5 000 000 * 50% eo= 2 500 000 no ilain'ny kandida vao mahazaka 1er tour.
    Lire la suite ...
    • mardi, 13 novembre 2018 23:06

    CENI : Défaut logiciel ?

    Nombre de votant= Suffrages exprimés + Blancs et nuls Suffrages exprimés= Total des voix obtenus par les 36 candidats. Participation électorale ( % )= Nombre de votant/Nombre d'électeurs inscrits x 100 Ny logiciel ampiasaina izany na excel dia misy formulaire de saisie fotsiny : - Isan'ny mpifidy izay efa miditra automatique avy amin'ny base de donnée mifanaraka amin'ny code bureau de vote, satria efa fantatra iny. - Isan'ny vato fotsy sy vato maty - Isam-bato azon'ny kandida 1..2...36 Ny ambiny dia tokony tsy atao saisie fa calcul automatique, ka tsy tokony hisy diso raha tsy hoe ny programation formule mihitsy no diso.
    Lire la suite ...
    • lundi, 12 novembre 2018 07:31

    Izay mamaly vokam-pifidianana aoka fatorana tady

    Na mbola tsy feno aza ny vokam-pifidianana dia efa hita soritra fa hiditra fihodinana faharoa i 13 sy 25. Ianareo roa tonta no mandrafitra ny governemanta ankehitriny, ianareo no nanapaka ny datim-pifidianana,  ianareo no lehiben'ny sampadraharaham-panjakana rehetra, hatramin'ny fitantanam-bola. Misy solotenanareo roa tonta ihany koa ao anatin'ny CENI, izay tompon'andraikitra amin'ny fikarakarana ny fifidianana. Sady mpilalao ianareo izany, no mpikarakara, no arbitre. Efa izay moa no nanaovanareo azy, ary efa hirosoatsika izao. Aoka tsy aheno feo avy aminareo intsony izahay manakiana governemanta,  na mitsikera sy manome tsiny ny CENI. Ianareo no ao anatiny ao, alamino any tokatranonareo. Nanana fepotoana nomen'ny lalàna ianareo nitondra fitoriana any amin'ny HCC raha nisy tsy mety hitanareo.
    Lire la suite ...
    • dimanche, 11 novembre 2018 09:38

    Fille du Cœur de Marie ao Soavimbahoaka: Mila ny firaisan-kinantsika rehetra

    Mankahery sy mitondra am-bavaka an'ireo masera Fille du Cœur de Marie ao Soavimbahoaka, izay mikarakara zaza kamboty maherin'ny 500, mitaiza sy mampianatra azy ireo, manomboka ny fahazazany ka hatrany amin'ny Université sy Polytechnique. Tohina ny fo mahare an'i Masera (tsy manao voaly na ankajo manokana) mitantara ny fiainan'izy ireo, mety hitantsika ireny zaza marobe milahatra manao tablier marron eny an-dalana Ambatomainty ireny, zanak'izy ireo taizaina ao avokoa izy ireny, misy ireo tsara sitrapo manome fanampiana, fa mbola lavitra ny ezaka satria dia iantohana sakafo avokoa ireo ankizy 500, vary 2 gony isan'andro dia voamaina ny laoka, ny cahier sy fianaran'ny ankizy, ireo fanafody, ny vola ilaina any ampianarana, ny olana samy ankizy mbola hatrehina, ny fikarohana ny ray amandrenin'ny sasany, satria misy ny zaza hita teny anjaridaina no nanomboka notezaina.
    Lire la suite ...
    • lundi, 05 novembre 2018 09:53
    • Photo nouveau Tribunal de Paris

    Le grain de sable

    On est à moins de 24 heures de la fin de la propagande et 48 heures du scrutin du 1er tour des présidentielles 2018. Ces élections ont été avancées suite aux « évènements d’avril » dernier qui ont vu la mise en place d’un « gouvernement de consensus » afin d’éviter des troubles durant ces élections et pour permettre d’éviter un éventuel « NI. NI.» comme en 2013. Sans oublier que la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) a procédé au gel de la liste électorale afin d’ « éviter la présence d’électeurs fantômes », enfin ! Quoiqu’il en soit, on est sur la dernière ligne droite pour chaque candidat, pour ne pas dire le sprint final. Tous les candidats y vont de tout leurs efforts, certains grands favoris ont déjà les voix enrouées à force de meeting pour convaincre les électeurs. Il y a même certains qui sortent leur 2nd souffle.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 31 octobre 2018 09:28
    • Photo Archives Gasypatriote

    CENI dépassée ou déphasée

    Tous font ce qu'ils veulent, la CENI égraine les articles de lois concernant la campagne électorale. Personne n’en a cure, chacun appose ses affiches n'importe où même là où est écrit : « défense d’afficher ». Les rixes existent partout, des personnes se font blesser, rien que pour le tee-shirt qu’elles portent sur elles. Certains candidats se pavoisent avec des véhicules à écran géant afin de propager leurs arguments et surtout montrer qu’ils ont des fonds mais de quelles origines ? Peut-être occultes ? Provenant de compagnies ou de sociétés opaques dont personne ne sait ou plus exactement ne sait les accords passés. Aucun avertissement ni mise en garde « tsisy bedy », on continue ! Les 25 candidats crient qu’il y a péril en la demeure, mais non, tout va bien, on continue. Mais jusqu'où? Peut on imaginer un match de foot avec ce genre d'arbitrage : sans sifflet, sans sanction, sans carte jaune, ni rouge? Est-cela vraiment le fair-play à la Malagasy?
    Lire la suite ...
    • mercredi, 17 octobre 2018 18:33
    • Photo Gasypatriote

    Racket en haut lieu

    De plus en plus d’opérateurs se plaignent des harcèlements que leur font subir certains responsables possédant quelques miettes d’autorité. Que l’on veuille ou non, en cette période électorale le pays vit sous un régime de transition. Il y a ceux qui sont sur le départ, car n’ayant aucun espoir de rester au pouvoir, d’autres profitent de leur passage pour s’en mettre plein les poches. La question qui obsède quand ils arrivent au pouvoir est : où trouver du fric facile. Des cibles toutes désignées existent, les …opérateurs économiques ! En 60 ans de retour de l’indépendance, la majorité des Malagasy ont été éduqués dans le sens de devenir des fonctionnaires, emploi jugé prestigieux car conférant au titulaire honneur et…argent. Au temps de la Colonisation, le fonctionnaire est perçu comme étant le citoyen vazaha qui est invité à la table du Vazaha (le colon) et qui vit comme un Vazaha.
    Lire la suite ...
Page 1 sur 40