Ambatovita, Région Ihorombe: Barrage et réseau hydroagricole réhabilités, 540 ha de rizières irrigués

  • dimanche, 23 septembre 2018 13:49

La réhabilitation totale du barrage hydroagricole d’Ambatovita, et l’adjonction de nouveaux canaux d’irrigation est, à ce jour, un des plus grands projets structurants mis en place pour le développement de l’agriculture dans la Région Ihorombe.

Il s’agit de la reconstruction totale d’un barrage, de 110 m de long, et du réseau d’irrigation, d'une longueur de 2,1 km, sur la rive droite de la rivière Ilanana ; puis, de l'extension du réseau d’irrigation sur la rive droite sur 10,9 km ; et enfin la création d’un nouveau réseau d’irrigation sur la rive gauche. Au final, ce sont 540 hectares de rizières qui sont aujourd’hui irrigués, en permanence, dans le périmètre de la commune rurale d’Ambatolahy.

Le Président par intérim Rivo Rakotovao, est venu, vendredi 21 septembre, remettre ces infrastructures aux paysans du périmètre irrigué d’Ambatolahy, en compagnie du Ministre de l'agriculture et de l'élevage, Harison Randriarimanana, et du Chef de la Région Ihorombe, Fernand Mosa.

Auparavant, les agriculteurs des communes périphériques d’Ambatolahy ont beaucoup souffert du faible niveau de la maîtrise de l'eau, principalement en raison de la vétusté des infrastructures, en l’occurrence le barrage de dérivation, implanté sur la rivière Ilanana, et le réseau de canaux, alors que la zone dispose d'une très grande ressource en eau, même en période sèche.

En raison de cette situation, les possibilités d’extension du périmètre furent bloquées, alors même qu’il est possible de pratiquer deux cultures de riz dans l’année. La réhabilitation du barrage d'Ambatovita figure parmi les grands travaux de construction et de réhabilitation de 45 barrages, dans la Région Ihorombe, durant le mandat du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina.

C'est pour cette raison que Rivo Rakotovao, a mis en exergue l'importance du développement à la base, par l’agriculture, qui vise l'amélioration concrète des conditions de vie de la population rurale sur le long terme. Il a souligné que cela doit se traduire tout d’abord par l’augmentation de la productivité, pour converger vers l’autosuffisance alimentaire, et l'agrobusiness orienté vers les marchés internationaux, avec ce que cela suppose en matière de création d'emplois, qui favorise l’émergence des jeunes entrepreneurs ruraux.

Le Président par intérim a tenu à souligner que le développement va de pair avec le renforcement de la sécurité, afin de permettre aux paysans de vaquer à leurs activités dans la sérénité ; le développement de l’agriculture, et celui du monde rural en général.

Au cours de cette visite à Ambatovita, il a remis aux associations d'agriculteurs, 5 machines Kubota, 75 sarcleuses, 2 tonnes de semences de riz, 7 tonnes de semences d'arachides, 1800 sacs de semences de légumineuses, 7 tonnes d'engrais, ainsi que des poussins pour les éleveurs.

(Photos Fournies)

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.